Dossier Couples et Familles n°137 - septembre 2021

Que cela soit par curiosité, pour le fun, par envie de rencontrer des personnes intéressantes ou carrément LA« bonne » personne, les raisons qui amènent les utilisateurs à s’inscrire sur des applications ou des sites de rencontres sont nombreuses. Ainsi une grande diversité des outils numériques qui permettent d’entrer en relation avec autrui peut être observée: il y en a pour tous les âges, pour tous les types de rencontres, pour tous les goûts... Car, relations sérieuses ou ludiques, tout le monde ne recherche pas la même chose. Durant la crise sanitaire, des personnes en manque de relations sociales s’y sont même inscrites simplement pour parler de la pluie et du beau temps, sans attente particulière.


Dossier Couples et Familles n°136 - juin 2021

Apprendre à vivre en paix dans la cellule familiale, à l’école, et dans toutes circonstances où nous sommes amenés à côtoyer autrui, telle est la thématique centrale abordée dans cette étude. L’empathie, l’authenticité et la bienveillance sont autant de clés qui favorisent l’instauration d’une communication respectueuse, et ce, même dans le cadre d’un dialogue conflictuel. Toutefois, ces qualités ne sont pas nécessairement innées. Si certains semblent les pratiquer d’instinct, pour beaucoup, un apprentissage sera indispensable pour permettre l’acquisition de compétences utiles à l’instauration d’un climat serein.


Dossier NFF n°135 - mars 2021

Au même titre que la famille ou l’amour, l’amitié occupe une place centrale dans nos vies. La preuve, le contexte particulier lié à la pandémie de Covid-19 nous a amputé d’une partie de nos liens d’amitié et ce manque s’est tout de suite fait ressentir... Être en relation avec les proches qui composent notre « bulle » ne suffit pas. Les amis, les copains, les potes font partie de nos vies. En fait, ils ajoutent de la vie à nos existences. Difficile de trouver des alternatives à la hauteur de l’atmosphère joviale ressentie lors de réunions amicales... En attendant « un retour à la normale », les liens amicaux s’entretiennent différemment: via écrans interposés ou au grand air à visages masqués par exemple.


Dossier NFF n°134 - décembre 2020

crise existentielle recherche de sens de la vie

« Wei-ji » : ce mot chinois réunit à la fois l’idéogramme qui représente le « danger » et celui qui symbolise l’opportunité. En français, le terme qui traduit le mieux ce concept est « crise ». Dans notre manière d’appréhender les crises, on a trop souvent tendance à ne voir que leur côté négatif… alors qu’elles s’avèrent être des chances à saisir.


Dossier NFF n°133 - septembre 2020

injonctions sociales maternité paternité mère père parent procréer fécondité

« J’ai toujours cru que je voulais des enfants, jusqu’à ce que je comprenne qu’aimer et vouloir étaient deux choses totalement différentes. » « À chaque fois qu’on me demande si je veux des enfants et que mes parents sont à côté de moi, c’est comme s’ils ne me prenaient pas au sérieux alors que, pour moi, c’est une évidence... » « On me regarde de travers, moi, la femme qui ose ne pas avoir d’enfants à bientôt 30 ans, alors que la plupart des jeunes femmes de mon entourage tombent enceintes les unes après les autres. La société me juge, et je commence à en souffrir. Pourquoi diable ce désir de maternité ne pointe-t-il pas le bout de son nez chez moi ? »


Dossier NFF n°132 - juin 2020

animaux

Les animaux : certains les adorent, d’autres préfèrent garder leur distance. Mais, quoi qu’il en soit, nous sommes inévitablement amenés à les côtoyer d’une façon ou d’une autre. Les citadins ont sans doute moins l’occasion de croiser poules, vaches, chevaux, cochons et autres animaux de la ferme (sauf peut-être dans leur assiette) que les personnes qui habitent à la campagne, mais ils sont certainement aussi familiers que ces dernières avec les traditionnels animaux de compagnie.


Dossier NFF n°131 - mars 2020

« Dépêche-toi ! » « Ne traîne pas ! » « VITE ! » Notre allure est souvent sujette à ces injonctions qui peuvent aussi bien émaner de nos proches (conjoints, parents, enfants, etc.) que du milieu professionnel dans lequel nous évoluons, mais aussi de la société dans son ensemble. Sans oublier de préciser que, parfois, ces mots qui poussent à la course, sont exprimés par… nous-mêmes.


Dossier NFF n°130 - décembre 2019

« Trouver sa place de grand-parent, cela demande d’avoir réfléchi au temps et à l’énergie que l’on est prêt à consacrer à ses petits-enfants, de marquer ses limites comme d’accepter celles que mettent les parents, mais surtout de faire preuve de souplesse en s’adaptant à toutes les circonstances de la vie qui conduisent parfois loin des principes que l’on s’était donnés. » « En tant que grands-parents, nous n’avons pas l’obligation de nous comporter en maîtres détenteurs de l’autorité, nous pouvons la faire respecter avec un petit clin d’œil. » « Nous pouvons en quelque sorte être des ponts entre les parents et l’adolescent, relativiser ce qui semble insurmontable… »


Dossier NFF n°129 - septembre 2019

« La demi-heure chez le coiffeur est une épreuve : tout ce temps devant la glace… » « C’était le regard des autres, ou ce que je pensais être le regard des autres, qui me tuait. » « J’ai le droit de m’aimer avec mon identité propre, sans faire peser sur moi le jugement d’autrui. » « J’ai compris que le bonheur c’est aussi simple que de ne pas s’inquiéter du regard des autres. Et surtout, de ne pas s’imaginer que ce regard est porteur de jugements. Depuis que j’ai compris cela, je me sens mieux. » « Le regard de la société a aussi son importance, mais il faut d’abord se plaire à soi-même avant de plaire aux autres. » « L’important, c’est de savoir qui on est vraiment et d’exploiter notre personnalité, avec son mélange de points forts et de faiblesses, afin d’en extraire le meilleur. » « Nous ne sommes pas maîtres du regard qui est porté sur nous, mais nous sommes responsables du miroir que nous sommes pour les autres. » « L’acceptation de soi facilite l’acceptation des êtres différents de nous, que nous avions peut-être exclus, nous aussi… »


Dossier NFF n°128 - juin 2019

La solidarité, un concept multiple : « un mouvement de cœur chez les humains », « un vivre ensemble dans lequel chacun peut disposer de moyens suffisants pour exister pleinement », « les impôts, les cotisations sociales et les taxations », « l’indispensable dépendance réciproque au sein d’un groupe », « aider, soutenir, se soucier du bien-être d’autrui », « les gestes posés par rapport à l’accueil des migrants », « une garantie de notre sécurité à tous », « un des fondements de notre société », « un soutien moral, une aide concrète dans la vie quotidienne », « porter à deux les charges domestiques parentales », « une politique familiale soutenante », « un partage de sensibilités, de réflexions, d’attention à l’autre qui réactivent le sentiment de force et de beauté par rapport à la vie », etc.


Dossier NFF n°127 - mars 2019

« Nous sommes mariées, mais ce n’est pas le bout de papier qui nous lie. Ce sont les choix que nous avons faits ensemble et nos engagements concrets en termes de vie commune. » « Le mariage, nous en retenons surtout son aspect festif avec la reconnaissance que cela implique auprès des amis et des familles. Mais il serait aussi tout à fait possible d’imaginer une fête sans officialiser juridiquement le lien. » « Le mariage, s’il advient, interviendra plutôt comme une confirmation de notre évolution, contrairement à ce qui se pratiquait sans doute dans des générations précédentes où on se mariait d’abord, puis on s’efforçait de s’accorder l’un à l’autre. »


Dossier NFF n°126 - décembre 2018

La joie, la peine, la colère, le dégoût, la peur, la surprise… sont autant d’émotions que chacun d’entre nous est amené à vivre quotidiennement. Chaque émotion a ce fabuleux pouvoir de transmettre un message : elle nous alerte d’un danger, nous fait part d’une atteinte personnelle, nous prémunit d’une expérience nocive…L’émotion joue un rôle de rhéostat dans notre vie, elle nous communique quel besoin est à satisfaire et nous met en mouvement dans le but d’y répondre. Néanmoins, parler, reconnaître et utiliser le langage des émotions est tout un art qui nécessite un réel apprentissage.


Dossier NFF n°125 - septembre 2018

L’avenir de la planète vous préoccupe : un peu ? moyennement ? beaucoup ? Si la troisième proposition a votre préférence, cet ouvrage est fait pour vous ! Entièrement consacrée à la transition, cette étude a la particularité d’envisager cette question d’actualité sous un angle bien spécifique : celui de la famille.


Dossier NFF n°124 - juin 2018

De la cave au grenier, c’est le grand remue-ménage, votre enfant est devenu adolescent ! « Comment faire face à cette période de haute turbulence ? » « Comment entretenir de bonnes relations à la maison ? »  « Que faire face à ses nombreuses oppositions ? » « Comment le protéger des dangers qu’il encourt ? »


Dossier NFF n°123 - mars 2018

« Ça va, petit zizi ? », « Attention, il y a un os à l’intérieur de ta banane ! », « Ma fille a mauvais caractère », « Mon fils, il est plutôt sportif mais pas très scolaire », « Jérôme est fort en math : il comprend avant qu’on ne lui explique », « T’es blonde, évidemment », « Courage, l’échec approche », « Je suis fier de toi », « Je t’aime » ; l’on pourrait bien sûr continuer, mais la liste est interminable tant les exemples de mots du quotidien susceptibles de peser abondent. Que leur poids soit fait de louanges ou de remontrances… pas toujours volontaires.


Dossier NFF n°122 - décembre 2017

Le paysage autour de la mort ou des fins de vie a changé. On vit de plus en plus vieux, mais parfois dans la confusion et la dépendance. L’euthanasie est entrée dans les mœurs et les soins palliatifs se sont développés, offrant aux patients qui ne peuvent plus être guéris une fin de vie plus confortable et chaleureuse. Les rituels aussi ont évolué et l’incinération prend de plus en plus d’importance face à l’inhumation. Cela permet-il une humanisation plus grande de cette dernière étape du parcours humain ou cela provoque-t-il au contraire une sorte de négation de la mort ?


Dossier NFF n°121 - septembre 2017

La menace terroriste va-t-elle se poursuivre et installer pour longtemps un climat d’insécurité ? Faut-il parler des attentats aux enfants et de quelle manière ? Comment se prémunir d’une angoisse généralisée ? Et la menace écologique ? Les risques de guerre ? La « crise » migratoire ? Allons-nous être confrontés à des risques de plus en plus importants ?


Dossier NFF n°120 - juin 2017

« Je n’en sors pas avec mes enfants, à qui puis-je faire appel ? » « Depuis mon divorce, j’ai du mal à nouer les deux bouts pour que mes enfants aient une vie correcte. Où puis-je trouver de l’aide ? » « Est-ce que je trouverai une place dans une crèche pas trop chère et pas trop éloignée pour mon enfant ? »


Dossier NFF n°119 - mars 2017

Le bébé est toujours souriant sur les photos des magazines et la sérénité semble de mise sur le visage de ses parents. Un enfant : quel beau projet, quelle belle aventure ! La réalité n’est pas toujours aussi lisse. Bébé ne passe pas ses nuits, ne se développe pas aussi vite que prévu, des tensions apparaissent dans le couple, il devient plus difficile de rencontrer les amis et le retour de maman au travail s’annonce difficile…


Dossier NFF n°118 - décembre 2016

« Tu n’as qu’à aller chercher des sous dans le mur ! » Cette réflexion d’enfant montre bien que la perception des réalités financières n’est pas simple pour les plus jeunes. Ils ont des désirs et ne comprennent pas bien pourquoi des limites y sont mises, alors qu’il suffit d’introduire une petite carte dans un appareil pour qu’il vous fournisse ces billets qui semblent pouvoir tout permettre.