Outre la publication régulière de nos études thématiques (dossiers des Nouvelles Feuilles Familiales),
nous vous proposons sous cette rubrique une série d’analyses. Elles sont suscitées par l’actualité
ou sont le résultat des animations et autres activités que nous organisons. N’hésitez pas à y réagir
et à nous envoyer vos commentaires !

Analyse 2007-25

Etre femme, c’est une identité biologique, naturelle, mais aussi culturelle. On ne peut ignorer les conditionnements que la société impose aux femmes. Etre mère est également un état biologique, naturel. Mais c’est aussi un rôle, une fonction déterminée par la culture et l’époque dans laquelle nous vivons. Beaucoup de femmes vivent difficilement leur double identité de femme et de mère. Comment articuler la sphère privée et la sphère publique en évitant la culpabilité ? Quelques pistes au départ d’une conférence débat animée par Michèle Desonai, psychothérapeute et psychanalyste.

Analyse 2007-26

La question du créationnisme, débattue tant aux Etats-Unis qu’en Europe et dans le monde musulman, a permis de reposer des questions éducatives pour les familles qui veulent vivre en référence à une foi religieuse. Comment peut-on articuler une foi religieuse et une approche rationnelle de l’univers et de l’existence ?

Analyse 2007-03

Genèse et haptonomie : un rapprochement étonnant, léger peut-être ? On verra qu’il n’en est rien, et qu’un lien d’humanisation relie ces deux récits : celui de nos origines, tel que nous le partage le texte fondateur qu’est la Genèse, et celui d’une expérience toute contemporaine d’un couple qui nous a partagé l’expérience qui a été sienne de l’haptonomie. Un grand écart qui fait sens pour la relation entre la femme et l’homme, qui fait sens aussi dans leur vécu de la maternité comme de la paternité.

Analyse 2007-27

Des personnes de plus en plus nombreuses affirment haut et fort qu’elles se passent de relations sexuelles et s’en trouvent fort bien. Comment interpréter ce courant nouveau ? Pour Couples et Familles, ce phénomène n’est pas si éloigné de celui de la surmédiatisation contemporaine de la sexualité.